mardi 29 avril 2008
11:30

Que pense Sarkozy?


Hier durant sa marche tout au long de l'avenue Habib Bourguiba au centre ville de Tunis. Une foule immense était là, venue pour l'accueillir sur notre terre fertile, à 17heures. Nicolas devrait penser:
-Ou bien tous ces gens sont des chômeurs qui n'ont rien à faire de leur temps, si non ils devraient être à leur lieu de travail
-Ou bien ils ont tous abandonné leur lieu de travail pour l'occasion, et se sont trouvés un prétexte pour ça
Synthèse============== les tunisiens sont soit des chômeurs soit des fainéants
Ce ci explique le sourire ironique de Nicolas à la vue de ce phénomène.

8 commentaires:

Exquiza a dit…

moi à sa place je penserais avant de faires des investissements!!!lol

je pense k il se di : et pourtant , il immigre!!cé plutot cool chez eux!!

quelle belle image , on donne!!

titof a dit…

وناس تخمم باش ترشح ساركوزي 2009

Takkou a dit…

Figures toi que ces gens sont payés dix dinars pour la présence : C'est une sorte de prime pour encourager le far niente.

Joli Coeur a dit…

C'est sur qu'il s'est dit aussi qu'ils ont bien fait de rendre le visa schengen presque impossible à obtenir sinon comment sera cette foule une fois en France ou autres pays d'Europe ?!

Legend Of The Fall a dit…

@Takkou: pour tes info ces gens ne sont pas payés. et on plus, sarko a vu plus que ca au Maroc et en Algerie. donc arretez de minimisez la Tunisie

Da7dou7a a dit…

Une question: On ne fait pas de bain de foule en France? Il y a moins de monde dans la rue quand un président y est????

Bel Malwene a dit…

Ce qui est plus dramatique, c'est la mise en scène qui a précédé de deux minutes l'arrivée des deux "Présidents" ... Un très très haut responsable politique Tunisien (plus haut qu'un ministre !!) demandait au "Mzewdia" de commencé leurs bruitages, a la foule de lever les drapeaux et les portraits, au autres de créer les slogans habituels (je t'épargne les détails) et au policiers de prendre places ... et puis encore plus la mise en scène de l'après départ on 3 secondes t'avais plus personnes (ils sont forts quand même !!!) ... moi je me demande plutôt ce que pouvait dire Carla qui était vraiment bouche-bée car Sarko commence a avoir l'habitude de ces choses, lui qui suit le même chemin que nos cher "metteur-en-scène" avec son culte de la personnalité.

tsionebreicruoc a dit…

Bonjour tout le monde

Juste de la part d'un français qui passe dans le coin par hasard.

Sarko, les bains de foule, c'est son truc, quand il est dedans j'ai plutôt l'impression qu'il pense un truc genre:

"Wow c'est super! J'adore!" Et que ça va pas plus loin. Après mise en scène ou pas, je ne saurais pas étonné qu'il apprécie quand même. Puis c'est son truc à lui les mises en scène, fallait voir sa campagne.

Enfin bref, peu importe ce qu'il pensait à ce moment là, lui seul le savait! Alors pas la peine de minimiser les tunisiens à ce propos.

Ensuite, en ce qui concerne son opinion sur l'immigration qui viendrait de par chez vous (je ne sais pas spécialement ce qu'elle représente en terme de nombre), ben ouais, je pense qu'il pense comme pas mal de français: Tous ces étrangers! Ils feraient mieux de rester dans leur pays! Ils piquent nos emplois! Ils foutent le bordel chez nous! Et en plus, ils sont pas comme nous!

Mais bon, les immigrés tout le monde est bien content de le trouver pour faire le travail au noir d'un autre côté...

Bon je vous noircis un peu le tableau tous les gens ne sont pas comme ça ici, mais il semble que pour un plus ou moins grand nombre de personnes ce genre de pensée existe, mais il n'ya pas qu'eux, il y a aussi des gens bien.

Voilà, voilà concernant les passionantes pensées que peut avoir ce passionant "chef d'état", je sais, on dirait pas comme ça, mais c'est son titre.

Mouahaahaha... Pendant la campagne il nous a donné du "Je serais le président des Droits de l'Homme, je me 'assierai pas dessus", ou des trucs comme ça. Et, devant Ben Ali, si je me souviens bien on se retrouve avec des "Qui sommes nous pour donner des leçons aux autres" ou "La Tunisie a besoin de temps vous savez". Enfin en tous cas avec rien qui semblait aller dans le sens d'un président des Droits de l'Homme.

Bon cette fois-ci c'est fini. Et comme le pense 99% des tunisiens: Vive Ben Ali!

Salut!