lundi 3 décembre 2007
15:30

Laver son linge sale, étaler son linge propre


Le linge exposé sur les balcons, plus aucune discrétion. On peut voir les chemises et les dessous, le style vestimentaire de chacun. En toute transparence, rien ne se cache plus. Et pourquoi le cacher. Tout le monde possède des fils de linge, du linge propre et du linge sale. Autant s’entraider pour laver son linge sale en communauté. Autant l’étaler pour que chacun qui passe observe, regarde et se compare. Pourquoi cacher le linge. Il faut bien étaler le linge, l’ensoleiller, l’aérer, et bien le faire sécher. Alors étalons chacun son linge. Lavons notre linge sale ensembles… ca y est, c’est bon nous avons bien dépassé les idées démodées de discrétion et d’intimité… a quoi ça sert de cacher des choses évidentes que tout le monde possède… chacun possède un linge, qui devient un jour sale et qu’il devrait le nettoyer et l’étaler… haha ha…

Je m’exprime, tu t’exprimes, ils s’expriment … alors exprimons nous ensembles. Je mange, tu manges, ils mangent, alors que chacun apporte son plat, partageons les menus, et l’appétit vient en mangeant. Je respire, tu respires, ils respirent, respirons ensembles, c’est comme le linge… chacun le fait…

Et si un jour tu penses que tu fais une exception du genre tu voles, sois certain qu’eux aussi ils volent, tu mens, eux aussi ils mentent, tu escroques, eux aussi ils escroquent, tu cours derrière les jupons, eux aussi ils courent derrière les jupons… jamais tu n’es pas seul, et jamais tu ne feras d’exception… fais le c’est normal, parce que eux aussi ils le font, comme ils mangent, respirent, réfléchissent, lavent et étalent leurs linges.

4 commentaires:

Wafa Memmi a dit…

Pour le linge, il y a ceux qui l'étalent dans leur balcon qui donne sur la rue et ceux qui l'étalent dans les balcons qui donnent sur la terrasse commune de l'immeuble. Et il y aune différence... les uns plus discrets que les autres...
Quelle autre solution sin on ne l'étale pas dans les balscons? 1- on a une villa et on l'étale ds notre hjardin loin du regard des gens 2- on est dans un appart et on a un sèche linge 3- on est ds un appart et on lave au pressing.
MAis tout le monde n'est pas aisé pour s'offrir ces conforts.. et remarque que dans les quartiers les plus pauvres, on trouve une frippe sur un fil accroché à 2 clous contre le mur , parce que les pauvres ils ne peuvent même pas parler de balcon ... donc ?? a-t-on vraiment une solution?

Yottil a dit…

C vrai qu’on a connaissance du «linge étalé» plus dans les immeubles que dans les villas ;-)
proximité oblige... mais aussi manque de discrétion...
(ça vaut pour le 1er et pr le second degré! :) )

vampirella a dit…

Merci pour tes ecrits, j'aime ta plume et ta sincerité.

Da7dou7a a dit…

J'approuve! Mes textes ont été taxés d'"adolescence meurtrie"... Du coup je m'auto-censure...