mardi 23 octobre 2007
09:04

La distance


Je ne trouve pas quoi dire ? Quoi écrire ? Avec quelle langue ? Avec quel style ? Je me sens bouleversée, je suis triste qu'il soit parti, je suis contente pour tout le temps qu’on ait passé ensemble. Je suis inquiète pour le futur, je suis curieuse, je suis prudente, je suis optimiste… je suis tout ça… en fait un véritable baragouin.
Je me rends compte à quel point une semaine pourrait changer ; une semaine m’a fait quelque chose….
Ça me fait du mal que je n’attendrai plus notre rendez-vous impatience, pour sortir comme expulsée prendre la route et courir, courir, courir…. Tout en ayant la tête aux anges en me disant je parts rencontrer *****……..
Je ne vais plus dormir, marcher, manger, travailler…, tout en ayant dans la tête qu'il se trouve quelque part à quelques centaines de mètres. J’avais toujours un drôle de sentiment, un sentiment tout débile qui me disait qu'il appartient à mon monde, il est dans mon domaine, il est accessible, Il est gérable, il est gentil, il est bien….
Aujourd’hui il n’est plus dans mon domaine, il est ailleurs, dans son monde à lui. Dans un monde que je ne connais pas. Il parle une lange que je ne connais pas, il pense avec une mentalité que je ne connais pas, il parle avec des gens que je ne connais pas, il marche dans des rues que je ne connais pas, il fréquente des cafés que je ne connais pas. Tout est inconnu, tout est méchant….
Appartenir à son monde serait il l’idéal pour moi ??? Je ne sais pas !!!

3 commentaires:

mariouma a dit…

coucou ya tofla
ça va
saha saha el blog ou marhba bik
dommage que l'on ait pas eu le temps de discuter vendredi
à bientot inchalah
bonne route

3amrouch a dit…

reste dans ton monde a toi
welli 7ajjtou bik tawwa ijik.
non serieux c'est tres beau ce que tu a ecrit
bonne continuation

brastos a dit…

une belle histoire ne doit pas FORCEMENT aboutir à un accord total..ou à une rencontre eternelle...
parfois..la plus belle chose dans une histoire de ce genre est ce brin de chagrin causé par une telle distance..