dimanche 21 octobre 2007
13:13

Khamsoun


Date: vendredi 19 octobre 2007
Lieu: théatre municipal de tunis
Heure: 19h30
Il s'agit de la pièce de théatre Khamsoun de Fadhel Jaibi. Une pièce que je viens de revoir pour la deuxième fois, et qui me donne envie de la revoir plus.
Une oeuvre tunisienne, un texte qui te parle, qui s'adresse au tunisien, et qui entre autre s'adresse à moi même.
Khamsoun ou cinquante ans d'indépendance. Depuis 1956 jusqu'à nos jours... Des événements qui ont marqué notre histoire et qui ont conditionné notre vie.
Jalila Bakkar ou "Meriem" n'a pas manqué par nous imprissionner par son talent.
"Je refuse d'être l'otage de deux intégrismes"
"Je lui ai tant expliqué que l'histoire de la Tunisie n'a pas commencé avec les conquêtes islamiques."
Ces phrases sont gravées dans ma mémoire.
Ou encore, la phrase du commissaite Leyth s'adressant à Amal:
" De quel islam tu parles? de celui de Taher Ben Achour ou celui de Oussama Ben Laden, de l'islam de ma mère ou de celui de Zarqawi?"
Le texte est venu dans un dialecte tunisien ne manquant pas parfois du sens de l'humour, tantôt par des passages choquants et même émouvants.
La pièce se termine par: Amal au milieu de la scène: "J'ai cru avoir compris, j'ai cru avoir tout compris, mais je me rends compte que je n'ai rien compris, et je n'ai rien appris. Seulement que pour vivre en paix, il faut apprendre à se taire!"

4 commentaires:

3amrouch a dit…

ayya libérè toi mella
bonne chance

brastos a dit…

عندي معلومة انها تعرضت اخيرا في اليابان و نالت استحسان كبير

david santos a dit…

Le terrorisme nord-américain la tué aujourd'hui plus 19 Irakiens innocents. 8 enfants, 7 femmes et 4 hommes. Ils étaient tous à sa maison à dedormir.
Le terrorisme nord-américain continue à tuer des innocents.
Le monde honnête et ait exempté ce que finira avec le terrorisme nord-américain.
David Santos

Da7dou7a a dit…

Je l'ai vue deux fois aussi... Splendide cette pièce.. par contre je n'ai pas remarqué de passage "choquants"...