jeudi 25 septembre 2008
01:14

Le placard


Et puis finalement... qu'est ce que tu as recueilli? Des déceptions, que des déceptions.... qui se conjuguent au pluriel pour former un désespoir... tes déceptions que tu t'es acharné à recueillir, à ranger soigneusement dans le placard de l'oubli, du passé simple conjugué avec le pluriel de la haine. 

Amour et passions, départ et compassion, que des termes flous qui hantent ton esprit tordu. Tu voyages dans le temps, et tu revois les mêmes scènes, les mêmes personnages mais habillés différemment, qui portent d'autres noms et qui se situent dans d'autres endroits comme quoi la mode des vêtements change avec le temps, les paysages en fonction du développement et des politiques d'extension, toi tu ne changes que de placard de rangement.

Et puis? Et puis et puis??? Même tes paroles n'ont pas changé. Tu dis et tu redis la même phrase, la même expression... ok je m'abstiens car je ne comprendrai jamais plus rien... stressé, stressée? étouffée? énervé?  J’ai? Qu’est ce que "j'es"???Je suis... tu suis enfin quoi? Je te suis? Tu me suis?

Qu'est ce que c'est nul ce que j'écris!!! 

Qu'est ce que j'ai? ... je ne possède rien, à part un beau placard qui pue l'humidité, les acariens et les déceptions... je lui parle, il m'entend, il m'écoute, je le surprends: réveille toi, ça fait bien longtemps, ouvre moi ta porte, il te reste un peu de place? Un nouvel élément s'ajoute à la collection. 

 

1 commentaires:

mariouma a dit…

hors sujet: tu viens jouer?
http://tinyurl.com/3nwkde
biz