lundi 10 mars 2008
09:29

Pour une poignée de bonheur


Parfois tu perds les mots, tu perds la parole. Tu es avide de vocabulaire adéquat.
Quand tu te rappelles que tu es encore femme..., femme vivante... tout devient évident...
Tu oublis tout, et tu renonces à tout... Depuis ton stress de quatre milles ans, jusqu'à ton discours ironique sur le sort des autres...
Ce n'est qu'à ce moment la que tu te rappelles... que tu te souviennes.
Tu te rappelles des anciens flacons de parfums délaissés au fond de ton placard, tu te souviens de ton matériel de manucure, des anciens tubes de produits cosmétiques, oubliés à jamais... Voila tu te rends compte que tu pourrais encore les utiliser...
Tu reprends l'envie de te recoiffer, de te refaire une nouvelle peau, de te rhabiller en couleurs... tu fouilles à la recherche de tes anciens faux bijoux. Tu veux rajouter une touche de poésie, une touche de fantaisie, une touche d'harmonie, de couleurs...
Tu te réconcilie avec toi même, tu t'aimes à nouveau. Comme si tu ne t'es jamais disputée avec toi même, comme si que cette paix entre toi et entre toi même a toujours existé.
Tu te rends compte encore des évidences claires et simples de la vie...
Tu te rends compte que la terre est tout simplement ronde,
Tu te rends compte que le soleil se lève à l'est,
Tu te rends compte que la nuit est faite pour profiter de la paix du sommeil,
Tu reprends tes anciennes habitudes... les habitudes de jadis... il suffit de poser la tête sur son oreiller, fermer les yeux pour s'endormir,... pour rêver.
Aujourd'hui tu as envie de bosser, tu as envie de rire, tu as envie de vivre!

5 commentaires:

Bel Malwene a dit…

hheemmmm ! trés beau texte ya lass !! ca me manqué ces textes pleins de joies et d'enthousiasme ;) Bravo.

MRAMMAJI a dit…

haw ejjaw walla blech, rabbi ytochna melli ballek.... :)
ne9is fond lel post, dharba 3ajjibin 3saba welli ma ya3refch yelwi yrawwa7...

Da7dou7a a dit…

j'adhère. J'adore le fond! à bientôt j'espère ;)

Da7dou7a a dit…

et quel bonheur de se sentir renaitre de ses cendres comme un phénix, de se sentir femme, naturelle et séduisante avec juste ce qu'il faut pour charmer..

Exquiza a dit…

JE SENS exactement ce que tu sens , et je parles quand tu écris !! oui...c'est un bonheur qui surgi et c est la femme épanouie qui parle !! ça va durer je te promet !! on s'est décidé d arracher notre bonheur et on le fera!! très beau texte , surtout si spontané...bravo ma douce amie!!!